Sélectionner une page

Rio Tinto

Compagnon

Rio Tinto est le numéro un mondial de l’aluminium.

Le groupe a fait appel à Kreactive pour optimiser un processus interne afin de gagner en efficacité et fiabilité.

La problématique : optimiser un processus industriel

Dans leurs usines de fabrication d’aluminium par électrolyse, l’enjeu est de contrôler la tension des cuves pour suivre et optimiser la production.

Initialement, des techniciens étaient missionnés pour mesurer et veiller 24h sur 24, la tension de chaque cuve manuellement, plusieurs fois par jour.

Une fois toutes les mesures prises, ils se rendaient sur un ordinateur pour renseigner manuellement toutes les informations dans leur outil métier. Celui-ci partait alors sur une base de données hébergée sur un serveur.

Cette tâche rébarbative d’acquisition et saisie des données relevées apportait peu de valeur ajoutée. C’est pourquoi Rio Tinto a initié ce projet d’optimisation avec Kreactive.

La solution : une application mobile

L’application consiste à simplifier le processus de prise de mesures de la tension des cuves et d’envoi sur la base de données pour sauvegarde.

Afin de récolter les données, une canne équipée d’un connecteur Bluetooth a été conçue sur mesure.

Cette canne était appairée via Bluetooth au smartphone Android du technicien, fixé sur son bras.

« Ça a été un soulagement de savoir que cette application ne venait pas remplacer le travail des employés mais venait plutôt les aider dans leur travail au quotidien »

— Dorian Chazalon, Développeur Android

Le smartphone guide le technicien dans son processus d’acquisition de données, cuve par cuve, position par position. Une fois relevée, il affiche la tension sur la cuve associée afin de vérifier l’exactitude du relevé.

En cas de dysfonctionnement de la canne, le technicien peut renseigner manuellement la donnée.

Le projet a permis:

  • – Le division par 6 du temps imparti dans la réalisation de cette tâche de 1h30 à 15 minutes
  • – La fiabilisation des données relevées
  • – La disparition du besoin de saisie informatique à l’issue du relevé manuel

« C’était la première fois que je me retrouvais en contact direct avec les utilisateurs. Voir la réaction des techniciens lorsqu’ils ont découvert l’application m’a donné un grand sentiment de fierté »

— Dorian Chazalon, Développeur Android

Les challenges techniques

IoT (Internet Of Things)

NFC

Le NFC est la technologie « sans-contact ». Elle permet par exemple de payer depuis son application bancaire sur smartphone sans contact. Elle permet aussi de biper à l’entrée du métro.

Cette technologie initialement prévue s’est avérée ne pas fonctionner en présence du fort champ électromagnétique. Les équipes ont trouvé une solution alternative.

Bluetooth

Le bluetooth est une norme de communication sans fil à courte distance.

C’est la technologie qui a été retenue par les équipes pour permettre à l’application de se connecter à la canne et d’échanger des données.

Synchronisation des données avec le serveur

Il n’y a pas de communication possible au sein des rangées de cuves, à cause des champs électromagnétiques. Il fallait donc réfléchir à une méthode pour envoyer les données une fois la communication au réseau retrouvée, au sein des bureaux.

L’application embarque donc une base de données locale. Les mesures sont stockées dans le smartphone jusqu’à ce que la connexion réseau soit établie. Les données sont alors automatiquement transmises au serveur, sans intervention du technicien.

Une communication fluide

Une méthodologie projet adaptée et une communication régulière a permis aux équipes de faire converger les expertises métier, et résoudre ainsi, des problématiques techniques ou ergonomiques.

Les challenges UX/UI

Un environnement d’utilisation contraint

Les conditions d’utilisation de l’application sont hostiles. Il a donc fallu identifier ces contraintes pour façonner une expérience et une interface adaptées :

  • Les utilisateurs portent des gants, des combinaisons et des casques avec visière puisqu’ils travaillent avec des cuves à très haute température. Le smartphone « durci » est fixé au bras du technicien puisqu’il est, par ailleurs, équipé de matériels encombrants (canne).
    Les utilisateurs ne pouvant pas interagir avec l’application, elle doit donc fonctionner de façon autonome.
  • L’environnement de travail est sombre, embué. L’appairage, le choix des couleurs, la taille des textes, … ont été soigneusement pensés pour assister la lisibilité et donc l’usage.

Le sens du détail apporté au produit a permis de remplir les promesses de fiabilité et d’efficacité, visés au lancement du projet.

Chez Kreactive, nous savons que la seule façon de créer un nouvel usage, c’est d’offrir une vraie valeur ajoutée à l’utilisateur.

Une conviction, à l’évidence, partagée par les équipes Rio Tinto.

« Je peux vous dire que Rio Tinto et moi-même sommes extrêmement satisfaits de cette prestation. Pour cela, je souhaite remercier la société Kreactive et toute l’équipe Projet. N’oubliez pas que c’est à travers des compétences mais également des savoirs-être que la valeur est générée pour une entreprise et également pour ses clients. Vous possédez les deux, sachez les conserver, les faire vivre et en faire la promotion. »

— Hyacinthe ROLLANT, Chef de Produit, Rio Tinto