Pourquoi mon application mobile crashe-t-elle ?

Les crashs d’applications mobiles sont l’une des principales causes de désinstallation des utilisateurs de smartphones. Les crashs sont beaucoup plus courants sur mobiles que sur les navigateurs web pour la simple raison que l’application est la plupart du temps développée pour plusieurs systèmes d’exploitation mobile bien que les codes iOS et Android soient chacun gérés de manière indépendante. (iOS, Android, Windows Phone, etc.) et peut être utilisée sur un très grand nombre de modèles de smartphones différents.

Une application qui ne fonctionne pas correctement déclenche un sentiment de frustration et de déception. Dans le pire des cas, il sera amené à désinstaller votre outil car son utilisateur ne s’avère pas agréable. 53% des utilisateurs d’app désinstallent si une application se ferme automatiquement, se bloque ou comporte des erreurs. 

Les bugs sont très fréquents, les crashs d’applications mobiles aussi. Alors pour bien comprendre ce problème, nous allons lister les raisons pour lesquelles les applications mobiles sont amenées à crasher.

Association for Computing Machinery

Une mémoire trop importante

Les bugs sont très fréquents, les crashs d’applications mobiles aussi. Alors pour bien comprendre ce problème, nous allons lister les raisons pour lesquelles les applications mobiles sont amenées à crasher.

L’une des principales causes provoquant les crashs dans les applications mobiles est la mémoire. En effet, il est possible que votre application demande trop de mémoire sur les smartphones de vos utilisateurs. Comme nous ne cessons de vous le dire, une application trop gourmande en mémoire peut provoquer des bugs et freiner par ailleurs vos utilisateurs. Il vous faut donc prendre en considération que votre utilisateur consomme plusieurs applications par jour et téléchargent également de nombreuses applications sur son smartphone. En moyenne, on note 30 applications mobiles téléchargées pour seulement cinq d’entre elles utilisées. Ce premier point – la mauvaise gestion de la mémoire de l’application mobile – est la raison numéro une citée par les développeurs mobiles et les utilisateurs d’app.

Un code défaillant

Notre équipe de développeurs n’arrêtera jamais de le dire : un code propre amène une application fiable. Sans un travail de code correctement et fréquemment mis à jour, vous risquez de rencontrer de nombreux problèmes techniques sur votre produit.

Un crash peut être causé par :

  • Une erreur de code concernant l’affichage d’un écran
  • Une erreur de code concernant les redirections vers de nouveaux écrans
  • Un problème de compatibilité avec l’OS (le système d’exploitation) utilisé
  • Un problème de compatibilité d’un SDK (Software Development Kit) externe intégré dans l’application mobile.

Un code non maintenu à jour dans le développement d’une application mobile peut dégrader la qualité et les performances des fonctionnalités d’une application. De plus, un code défaillant implique un travail de maintenance et de maintenabilité plus important. Les best practices seraient alors de se rendre compte rapidement des problèmes que votre application rencontre lors de son utilisation pour parvenir à les corriger.

Une mauvaise gestion du cycle de vie

Comme tous les produits, les applications mobiles ont elles aussi un cycle de vie qui se décline en plusieurs étapes :

  • Le développement : le moment où les équipes de développeurs et de spécialistes en design UI et Expérience Utilisateurs (UX) travaillent main dans la main pour proposer une application centrée utilisateurs ;
  • La mise en production : mise en ligne sur les différents stores comme l’App store ou Google Play Store qui sont les plus utilisés ;
  • Les premiers feedbacks des utilisateurs après l’ouverture de la première version ;
  • La mise en ligne de nouvelles fonctionnalités : il est essentiel de proposer à votre audience une application qui ne stagne pas ;
  • La mise à jour de l’application mobile, une étape obligatoire dans le suivi que vous devez avoir de votre produit. 

Le cycle de vie de votre application passe également par la prise en compte des nouvelles versions des différents systèmes d’exploitation (OS). Les plus connus, iOS et Android, rencontre des mises à jour et votre application doit pouvoir supporter ça. Avec un produit qui n’est pas à jour ou trop vieux, la compatibilité avec les nouvelles versions d’OS ne se fera pas et provoquera des crashs. C’est bien évidemment ce que vous voulez éviter !

Des liaisons à internet trop lentes

Une application peu optimisée peut déclencher de nombreux crashs. Les fonctionnalités d’une application mobile passent pour la plupart par les services d’Internet. Ce qui signifie que les serveurs et API entrent en jeu. Dans ce cas aussi, vous devez prendre en compte la manière dont est utilisé votre produit par les utilisateurs. Tous ne disposent pas d’une connexion haut débit lorsqu’ils utilisent votre produit ! 

Cet aspect est l’une des raisons les plus importantes qui entraînent des crashs. Si votre application mobile met du temps à répondre à la requête de votre utilisateur, celle-ci sera susceptible de crasher et offrira malheureusement une expérience utilisateur gâchée. 

La gestion des transferts de données d’une application est donc un élément majeur à prendre en compte lors de sa conception.

En conclusion, la stabilité des applications mobiles dépend de divers critères dont le contexte dans lequel fonctionne l’application, la qualité du code de l’application ou encore la conception et la mise en place de l’API sur laquelle repose l’application. Si votre application mobile crash encore et encore, notre équipe de développeurs peut vous accompagner pour trouver solution à votre problème. Besoin de plus de renseignements ? Contactez-nous directement.